Emilie du Châtelet

-A A +A
 

Émilie du Châtelet

(17 décembre 1706 – 10 septembre 1749)

 

 

 

Émilie du Châtelet était une femme de lettres, mathématicienne et physicienne française. Elle a joué un rôle majeur dans la diffusion de la pensée du scientifique anglais Isaac Newton. Elle a, en effet, commenté et traduit en 1759 les « Principia mathematica » (1687) du latin en français.

Louis Médard possède dans sa bibliothèque l'ouvrage « Institutions de physique » rédigé par Madame du Châtelet. Dans ce recueil, elle concilie la physique de Newton avec la métaphysique de Leibniz.

 

 

« L’expérience est le bâton que la nature a donné à nous autres aveugles pour nous conduire dans nos recherches » affirme-t-elle. Classée parmi les dix savants les plus célèbres de l’époque, elle sera élue en 1746 à l’Académie de Bologne, la seule ouverte aux femmes. L'exemplaire conservé au musée Médard est précieux car une inscription de la marquise du Châtelet se trouve sur la page de garde "Pour M. Pitot de la part de Me la marquise Du Chastellet". C'est Henri Pitot, mathématicien et censeur royal, qui a autorisé la publication de ce livre.

 

 

Retrouvez l'ouvrage d’Émilie du Châtelet dans la bibliothèque de Louis Médard : Institutions de physique (H043)