Honoré d'Urfé

-A A +A

Honoré d'Urfé

(1567-1625)

 

 

Honoré d'Urfé est né en février 1567 à Marseille et mort le 1er juin 1625 à Villefranche-sur-Mer. C’est un écrivain français, auteur du premier roman-fleuve de la littérature française, L'Astrée. Cet ouvrage, en plusieurs volumes, est présent dans la bibliothèque de Louis Médard.

Ce roman d'amour, en partie autobiographique, est paru entre 1607 et 1633. Cette œuvre littéraire majeure du XVIIe siècle est parfois appelée « le Roman des romans », d’abord par sa taille, qui le désigne comme le premier roman-fleuve de la littérature française (5 parties en 12 livres chacune, 40 histoires, 5 399 pages), mais aussi par le succès considérable qu’il a eu dans l’Europe toute entière (traduit en un grand nombre de langues et lu par toutes les cours européennes).

Le fil rouge de ce livre reste l’histoire d’amour parfaite entre Astrée, personnage éponyme du roman, et Céladon, un personnage qui a donné son nom à un type de céramique propre à la Chine et à l’Extrême-Orient. Il s’agit de deux bergers. Les perfidies de certains personnages, les ambitions politiques d’autres, les mésaventures amoureuses des deux héros constituent la grande partie de ce roman extrêmement dense et complexe.

 

 

L'Astrée, Honoré d'Urfé
(numéro d'inventaire : 1858-0-C001)

 

Aujourd’hui encore, cette œuvre extraordinaire est rééditée régulièrement, que ce soit dans des éditions intégrales, dans un format livre de poche ou même en bande dessinée.

Voici ce que Louis Médard écrit sur son exemplaire de 1647, qu’il a acquis : « C'est le premier roman régulier qui ait été donne [sic] en notre langue, après ceux de chevalerie. L'exemplaire est bien conservé et les cinq volumes sont a [sic] la même date. »

 

 

L'Astrée, Honoré d'Urfé
(numéro d'inventaire : 1858-0-C001)
 

 

Retrouvez les ouvrages d'Honoré d'Urfé présents dans la bibliothèque de Louis Médard :

- L'Astrée (1858-0-C001)

- Le sireine de messire Honoré d'Urfé (1858-0-L110)