Jean Hugo, un univers dans la main

-A A +A

Jean Hugo, un univers dans la main

Mercredi, 28. octobre 2020 - 14:00 - Dimanche, 26. septembre 2021 - 18:00

 

Nouveau ! Découvrez l'exposition virtuelle !

 

Axé sur la mise en valeur du patrimoine écrit et des richesses artistiques de son territoire, le musée Médard consacre un deuxième volet au polyédrique parcours du peintre et décorateur Jean Hugo (1894-1984). En 2014, le public avait pu contempler dans nos salles le Petit office de Notre-Dame, manuscrit finement enluminé.

 

Fruit d'une étroite collaboration avec la famille Hugo, cette nouvelle exposition restitue le contexte d'inspiration de Jean Hugo dont son lien indéfectible à la campagne, les vignes et les paysages de Camargue.

C'est après avoir œuvré dans le milieu parisien des plus grands artistes, que l'arrière-petit-fils de Victor Hugo s'installait en 1931 à Lunel au mas de Fourques, développant une vision picturale poétique et très personnelle. Quant à sa prédilection innée pour la littérature et le livre, plusieurs étapes de création sont présentées autour d'images et illustrations : dessins, notes, croquis, maquettes... C'est également une approche de multiples techniques de reproduction : gravure à la pointe sèche, gouache et pochoir, lithographie et sérigraphie. De ses contemporains aux grands classiques (Cocteau, Char, Racine, Scève, pour n'en citer que quelques uns), on perçoit chez Jean Hugo une forte empreinte de bibliophilie qui fait écho à la bibliothèque de Louis Médard, d'ailleurs identifiable comme un de ses aïeuls par descendance de la famille Ménard. Grâce aux œuvres et à la documentation conservées par sa famille, cette exposition veut célébrer l'intimité de l'artiste : son goût pour la miniature, à travers les filiations spirituelles, du Moyen-Âge aux primitifs, ses œuvres plus modestes, comme les étiquettes, les ex-libris et le catalogue de vins pour Nicolas.

Un hommage à Jean Hugo, à sa vision émerveillée du monde, à un univers qu'il nous livre avec la posture d'un sage et humble artisan !

 


Le musée a été récemment labellisé pour le 400ème anniversaire de la naissance de Jean de la Fontaine en 2021 en proposant deux événements : « Jean Hugo, un univers dans la main » et « Fous de papiers ». Ces expositions permettent de mettre en valeur les nombreux volumes des œuvres de La Fontaine contenus dans la bibliothèque de Louis Médard, en regard de différentes interprétations par l'illustration, de la prestigieuse série dessinée par Jean-Baptiste Oudry (édition de 1755-1759) à celle de Marie Hugo pour l'Imprimerie nationale (1985).
De plus, le musée participe au projet « La classe, l'œuvre » avec une classe de CP de l'école Victor Hugo de Lunel, qui valorise, autour d'un travail sur l'année, les différentes illustrations des « Fables ». Ce projet est mis en valeur le soir de la Nuit des musées (mai 2021).
 

En répondant à cet appel à projet, le musée contribue à faire rayonner l’image de Jean de La Fontaine et permet de mieux faire connaître le fabuliste au plus grand nombre.
 


 

Cliquer ici pour découvrir l'exposition virtuelle Jean Hugo, un univers dans la main

 


Retrouvez toutes les vidéos des visites guidées de l'exposition ou des conférences ci-dessous ou sur la chaine Youtube du musée Médard.

 

Vidéo 1 : Jean Hugo : présentation de l'artiste et de son ancrage au territoire lunellois

 

Vidéo 2 : Complicité (amitié avec Louise de Vilmorin)

 

Vidéo 3 : Complicité (amitiés avec Jean cocteau, Max Jacob, Pierre André Benoit)

 

 


 

Ressources documentaires

Livret de visite

Fiche repères

Livret jeux enfant (à partir de 7 ans)

 


 

Evènements liés à l'exposition

 

 

Conférence de Martine Biard : L’alphabet des aveux ou l’entre deux poétique du samedi 18/09/2021 

 

Émission À Propos... présentée par Régine Acquier
Jean Hugo, peintre, décorateur, dessinateur de vitraux .. et louise de Vilmorin écrivaine de grand talent etaient liés par une très solide amitié qui les a conduit a concevoir le projet d’édition et d’illustration en commun de L'Alphabet des aveux de Louise de Vilmorin . C’est le lien entre ces deux artistes que Martine Biard présentera et situera dans le contexte historique, culturel et biographique des co-auteurs de L'Alphabet des aveux à l’occasion de la conférence donnée au Musée Médard par Martine Biard spécialiste en poétique contemporaine, historienne, écrivaine et conférencière pendant les journées du patrimoine 2021.

 

 

Conférence d'Olivier Muth : Louise de Vilmorin et Jean Hugo en correspondance du dimanche 19/09/2021

Ancien élève de l’École nationale des Chartes et de l’Institut national du patrimoine, Olivier Muth est conservateur en chef du patrimoine aux Archives nationales. Il a publié plusieurs ouvrages sur la correspondance et l’œuvre de Louise de Vilmorin chez Gallimard, ainsi qu’une Correspondance croisée avec Jean Hugo chez Honoré Champion, prix Sévigné 2020. Il a assuré le commissariat de l’exposition Une vie à l’œuvre : Louise de Vilmorin à la maison de Chateaubriand (Hauts-de-Seine) en 2019.

Son intervention s’intéressera d’abord au personnage de Louise de Vilmorin, dont la destinée romanesque a quelque peu éclipsé l’œuvre littéraire, alors qu’elle est imposante et variée. Elle a également été une grande épistolière et sa correspondance avec Jean Hugo permet de préciser la chronologie de leur relation, mais également de mener plusieurs réflexions sur le genre épistolaire et la manière dont, dans la lettre, on s'adresse à l'autre et dont on exprime ses sentiments, notamment amoureux. Elle témoigne surtout de la genèse d’une œuvre, en l’occurrence poétique, dans l’élaboration de laquelle Jean Hugo a eu une influence décisive.

 

 

 

Conférence de Florian Michel : Jean Hugo spirituel. Peintre et homme de lettres, Jean Hugo est un "converti" des Années folles" du dimanche 19/09/2021

Florian Michel, de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, est vice-président du Cercle d'études Jacques et Raïssa Maritain, et membre de l'association des Amis de Jean Hugo.

Élevé dans l’anticléricalisme, survivant de la Première Guerre mondiale, proche des "grandes amitiés" de Jean  Cocteau et de Jacques Maritain, son parrain, Jean Hugo témoigne, par son existence autant que par son œuvre, des secousses spirituelles de sa génération. Il montre l’exemple, par son art et par son choix de vie, d’un artiste, qui se laisse guider par l’humilité, la foi, le sens de l’amitié et la fidélité à la grâce reçue."