René Simier

-A A +A

René SIMIER

(1772 - 1843)

 

Grand relieur français du XIXe siècle, René Simier est né le 20 mai 1772 au Mans dans la Sarthe. C'est en 1800 qu'il ouvre un atelier de reliure à Paris où il rencontre un vif succès en devenant relieur de l'impératrice Marie-Louise dès 1809 puis relieur du roi à la Restauration en 1818. Son fils, Alphonse lui succède en 1824. Jusqu'en 1848, l'atelier Simier a produit de luxueuses reliures décorées aux motifs de l'époque : du style Empire au néo-gothique, en passant par la Restauration et le néo-Renaissance.

Simier père noue une relation amicale avec le bibliophile Louis Médard. Nous retrouvons dans la bibliothèque du lunellois 103 reliures de René Simier, presque toutes en pleine peau, dont 21 ne sont pas signées. Pour Louis Médard, une reliure « bien soignée » est un facteur de bonne conservation du livre. Il va ainsi offrir de nouvelles reliures à des ouvrages en état médiocre ou à des ouvrages brochés. Une confiance s'instaure entre relieur et bibliophile ; en effet l'achat des volumes à Paris se fait par l'intermédiaire de Simier, qui est également sollicité pour relier les volumes les plus précieux de la collection. Malgré l'admiration de Louis Médard pour le prestigieux relieur parisien, il demeure critique à l'égard de son travail : « Ces quatre volumes ont le mérite d'avoir été tirés sur grand papier et un relieur tel que Simier eut dû mieux faire ressortir le grand format »1.

En 2010, le fonds Médard acquiert en vente aux enchères un lot de fers appartenant à l'atelier de René Simier, enrichissant la collection d'un bien inestimable.

 

Voici un exemple d'ouvrage relié par Simier avec un fer utilisé pour réaliser le décor.

Musée Médard (2010_074) Musée Médard (O050)

 

1 Préface de Louis Médard dans : Louis de Tressan, Histoire de Tristan de Léonois et de la reine Yseult, Paris, an VII (1798-1799) ; 137 x 88 mm (K049)